investir bourse pea.

Actualité Marché

&nspb
 

On se souviendra longtemps de ces 2 premières jours de cotations, en janvier, à -3% sur tous les marchés actions, qui nous laissaient envisager le pire pour 2019. Et depuis, le rebond est d’importance, comme vous pouvez le voir sur le tableau habituel des performances, ci-annexé. Les 7 jours passés confirment le rebond initié, plus important sur les Etats-Unis d’ailleurs.

Le marché a été grandement aidé par la communication de la FED, qui a modifié son discours sur les prochaines remontées de taux, eu égard aux statistiques un peu mitigées sur plusieurs semaines.

 

Les résultats des entreprises sont bons dans l’ensemble. Sauf sur le secteur bancaire, qui n’arrête pas de baisser (cf résultats de SG, Deutsche Bank, BNP ce matin avec ses révisions à la baisse pour 2020, etc…)

Même le shutdown a des avantages inattendus, tout du moins à courte échéance : il a entrainé le report des publications économiques régulières et des statistiques, faute d’avoir eu les moyens de les mettre à jour. Au moins, par défaut, pas de mauvaise nouvelle à attendre sur ce front dans les jours à venir.

Il y a bien eu, hier soir, discours sur l’état de l’Union de la part de Trump. D’un avis général, discours normalisé / normatif, avec peu de saillies, mais quelques relances sur son mur et la menace d’un nouveau shutdown.

 

Pour ces raisons, nous continuons, dans l’immédiat, de porter les positions actions. Toujours les doigts sur les fusibles pour réduire les positions à la moindre alerte. Vous m’avez connu pessimiste en début d’année, au point de me poser la question de couvrir les portefeuilles. En définitive, mon côté « investisseur à long terme » m’a fait temporiser, et nous n’allons pas bouder notre plaisir.

Je reste néanmoins extrêmement vigilant, en suivant toujours les points potentiellement déstabilisants :

– « Pile ou face » : la semaine dernière, il était question d’ « avancées significatives » dans les discussions Etats-Unis – Chine. Mais Trump a de nouveau relancé des tweets à l’inverse ce matin.

– Entrée en récession technique de l’Italie, du fait de ses 2 trimestres, T2 et T4 2018, en récession.

– L’indice de confiance des entreprises en France, qui ne cesse de baisser

– De nouveaux remous et un nouveau sommet avec la Corée du Nord

– Une visite de Theresa May demain jeudi à Bruxelles, pour négocier / renégocier / tenter de le faire, malgré les rejets de l’Europe.

 

Quelques articles relevés :

– « la ruée vers l’or » des Banques Centrales, voir article des Echos en PJ. C’est aussi peut-être un élément qui explique l vigueur de l’or depuis 3 mois. Certes, nous avons un petit reflux depuis 2 / 3 jours, passée de 1325 à 1314 USD l’once, probablement dû à la détente généralisée des marchés et à une baisse de l’aversion au risque.

– La conséquence de la tragédie du barrage au Brésil secoue le monde du minerai de fer et va imposer des arrêts d’activités. Les cours ont monté de 18% ces derniers jours

Pas de commentaire particulier sur les devises, qui varient de +/-0,30% d’une semaine à l’autre

Ni sur les taux, d’ailleurs

Bien à vous