investir-pierre-papier-SCPI.

La pierre papier, vous connaissez ?

&nspb
 

Saviez-vous que les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) étaient désignées par le terme de « pierre papier » ? Cette dernière englobe tous les produits de placement immobilier, avec la particularité que l’acheteur n’a pas à se soucier de la gestion de la « pierre », car il la délègue à une tierce personne via le « papier ». Acte Patrimoine vous explique en détail le fonctionnement de cet investissement rentable.

Investir sans effort dans la pierre papier

La pierre papier, qui existe depuis les années 60, permet d’investir dans l’immobilier sans avoir les soucis inhérents à une gestion locative. En effet, l’investissement se porte vers une société de gestion (SCPI) ou d’organismes de placement collectif immobilier (OPCI) qui investit elle-même dans l’immobilier. Cette dernière utilise l’argent des investisseurs, puis reverse les loyers au prorata des parts détenues, après déduction faite des frais inhérents à la gestion du parc immobilier, comme les assurances, les taxes, les frais de rénovation…

L’objectif de ce type de placement est d’obtenir un rendement net supérieur à celui d’un fonds en euros, et qui oscille habituellement entre 4 et 4,5%. Sa rentabilité se décompose en deux parties :

  • Les dividendes versés annuellement à l’investisseur selon les loyers encaissés sur la période (charges de gestion de l’immobilier locatif déduites) et des plus ou moins-values immobilières réalisées par la société de gestion. A noter que ces revenus sont imposés à l’impôt sur le revenu ;
  • Le montant du capital perçu par l’épargnant lors de la vente de ses parts en cours de contrat ou lors de la liquidation du fonds. Les plus-values potentiellement réalisées sont alors imposables.

Les avantages d’un placement pierre papier

En choisissant d’investir dans la pierre papier, vous vous soulagez des problèmes liés à la gestion locative. C’est la SCPI qui se charge des travaux d’entretien, des problèmes de paiement de loyer, du droit au logement… Vous ne percevez que les dividendes ! De plus, vous pouvez investir une somme tout à fait raisonnable, puisque la SCPI s’occupe de collecter des fonds de plusieurs investisseurs pour, au final, acquérir un bien immobilier. Attention toutefois, sachez qu’il existe des frais de souscription et des frais de cession, ainsi qu’une commission de gestion annuelle. Il est par ailleurs conseillé de conserver vos parts de SCPI ou d’OPCI pendant 8 ans au minimum. Par contre, la SCPI présente l’avantage non négligeable de limiter les risques : en acquérant plusieurs biens, les risques liés au placement sont ainsi répartis et donc limités. Enfin, si vous devez réaliser un emprunt, vous pourrez déduire les intérêts des revenus locatifs.

Vous souhaitez réaliser un investissement pierre papier ? Acte Patrimoine, spécialiste en gestion de patrimoine, vous propose d’étudier votre situation et de vous apporter toute son expertise dans le domaine.