Acte Patrimoine - Location meublée non professionnelle.

La location meublée non professionnelle

&nspb
 

L’investissement en logements meublés attire de plus en plus de Français désireux d’investir dans la pierre pour ses nombreux avantages. La location meublée leur permet ainsi d’optimiser la rentabilité de leurs investissements, de défiscaliser leurs revenus ou encore de diversifier leur patrimoine immobilier. Découvrez dans cet article des informations utiles sur la location meublée non professionnelle (LMNP), son statut, ses avantages fiscaux et ses atouts par rapport à la location nue. 

La définition du statut LMNP 

L’acronyme LMNP peut signifier Loueur en Meublé Non Professionnel ou bien La Location Meublée Non Professionnelle. C’est l’un des dispositifs de défiscalisation les plus rentables et accessibles qui désigne à la fois l’action de louer un bien meublé ainsi que la personne qui use de ce dispositif. En effet, le statut LMNP s’applique aux particuliers, propriétaires bailleurs ou non. Ceux-ci doivent mettre en location un logement meublé, ou une partie de ce logement, et les revenus tirés de cette location ne doivent pas excéder :

  • 50 % des revenus globaux du propriétaire bailleur ; 
  • 23 000 € par an.

Le statut LMNP ne s’applique plus au-delà de ces seuils. On parle dans ce cas de Location Meublée Professionnelle (LMP) ou de Location classique, meublée ou vide.

Le statut LMNP est ouvert à tous les contribuables et représente l’une des plus vieilles niches fiscales de France dont la création remonte à 1949. Les revenus générés par la location peuvent constituer un complément de ressources notamment pour la préparation de la retraite. 

Les avantages de la location meublée non professionnelle 

Il est à noter que les atouts qui accompagnent la LMNP sont les principaux points qui constituent l’attractivité de ce statut. Voici les avantages de la location meublée non professionnelle : 

La simplicité des démarches

Vous n’êtes pas obligé de créer une société et vous pouvez exercer en nom propre l’activité de Location Meublée Non Professionnelle, notamment en complément d’une activité salariée. Ainsi, pour vous enregistrer sous le statut LMNP, l’envoi du formulaire P0i de déclaration de début d’activité est la seule démarche administrative à accomplir. 

La flexibilité du statut LMNP

Le formulaire P0i de début d’activité vous permettra de vous déclarer en tant que Loueur Meublé Non Professionnel. Il sera possible de vendre ou de reprendre le bien pour votre usage personnel quand vous le souhaitez, selon les conditions du bail bien entendu. Ainsi, vous ne serez jamais contraint de garder votre activité plusieurs années. 

La fiscalité du statut LMNP

En fonction du montant de vos recettes locatives, vous aurez le choix entre deux régimes fiscaux : 

  • Le régime micro Bic : il s’applique si vos recettes locatives ne dépassent pas 70 000 €. Vous profitez d’un abattement de 50 % sur les recettes ou de 71 % en cas de classement meublé de tourisme. Par comparaison, l’abattement est seulement de 30 % en location vide ;
  • Le régime réel simplicité : vous bénéficiez de ce régime au-delà de 70 000 € ou sur demande auprès du fisc si vos recettes sont inférieures. Vous pourrez ainsi amortir la valeur du bien, des travaux, du mobilier et déduire toutes les dépenses liées à l’activité (frais d’acquisition, charges de copropriété, intérêts d’emprunt et honoraires d’agence, etc.). 

Le report du déficit

Votre déficit, créé en cas de déclaration au régime réel simplifié, sera reporté dans son intégralité sur les futures recettes de location meublée, pendant au moins 10 ans. De ce fait, vous pouvez ne pas payer d’impôt sur vos revenus de location LMNP pendant une dizaine d’années.

Vous souhaitez réaliser un investissement en logement meublé ? Faites appel à Acte Patrimoine, votre spécialiste en gestion de patrimoine, qui vous propose d’étudier votre situation afin de vous apporter son expertise dans le domaine.