Gestion de patrimoine, comment faire pour 2020 ?.

Gestion de patrimoine : zoom sur les perspectives de développement en 2020

&nspb
 

La croissance française à l’arrêt et la perturbation de l’économie mondiale causée par la propagation du coronavirus peuvent affecter sur le long terme les perspectives de rendement de nombreux marchés. Il convient ainsi pour l’épargnant en quête de performance de procéder au développement de son patrimoine avec prudence et clairvoyance. Zoom sur les pistes à explorer en 2020 pour la gestion de votre patrimoine.

Investir dans les placements immobiliers

Pour minimiser l’impact de la conjoncture actuelle, il convient de focaliser sa stratégie d’épargne sur l’optimisation du couple performance/risque. Le marché des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) est en plein essor avec des rendements élevés, affichés au cours de ces dernières années. Les placements immobiliers offrent ainsi une sécurité meilleure que les achats en propre et permettent une diversification des aléas de gestion sur plusieurs biens immobiliers. Ainsi, il est possible de diversifier son investissement en se tournant vers des placements en « pierre-papier » dans un secteur précis, tels que les parkings, les hôtels, les logements étudiant, etc. Ces investissements ciblent des activités moins exposées aux aléas économiques et conjuguent les perspectives de développement avec une mitigation du risque de capital.

Consacrer une partie de l’épargne à des placements dans l’économie réelle

Malgré leur risque conséquent, les placements dans l’économie réelle offrent un levier de croissance potentielle à long terme. Pour en profiter, il faut souscrire à des fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI). Il est à noter que ces produits financiers bénéficient d’une réduction d’impôt à hauteur de 18 % du capital investi, ce qui permet de mitiger l’exposition au risque de perte de capital. Vous pouvez également investir dans des fonds d’investissement de proximité (FIP) Corse ou DOM-TOM si vous êtes de nature aventureuse. Ces investissements offrent encore, pour quelques semaines, des réductions d’impôt de 38 %. En outre, investir dans un fonds de sociétés de gestion est recommandé pour réussir un investissement en FCPI ou en FIP.

Accepter la part de risque sur les contrats d’assurance-vie

Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie ont des rendements anémiques qui se traduisent par des ajustements à la baisse des rémunérations versées par les assureurs à leurs clients. À titre indicatif, Generali, Swiss Life et les autres acteurs majeurs du marché de l’assurance proposent un taux de rendement plancher de 1 % pour les contrats d’assurance-vie avec garantie de capital.

Une rémunération attractive des assurances-vie doit nécessairement passer par une diversification financière des contrats en raison du manque de perspectives de hausse des taux de rendement à court et à moyen terme. Cette diversification financière vise à intégrer une autre dynamique sur une partie du capital placé. De ce fait, les avantages fiscaux des assurances-vie pourront être préservés tout en arbitrant une partie des investissements vers des contrats multi supports, ce qui permet l’optimisation du rendement des capitaux à long terme.

Vous souhaitez faire le point sur votre patrimoine et anticiper son développement ? Faites appel à Acte Patrimoine et profitez de notre accompagnement. Nous mettons toute notre expertise dans  la gestion de patrimoine à votre service.