Epargne-retraite.

Que se passe t’il sur les marchés

&nspb
 

Quelques bonnes nouvelles depuis le début de la semaine donnent un appel d’air aux marchés actions :

– Reprise des discussions entre Etats-Unis et Chine. Cette semaine c’est l’optimisme qui l’emporte. Même Trump semble, ce matin, mettre de l’eau dans son vin en parlant de report de la date du 1er mars si les discussions ne sont pas finalisées mais qu’elles ont suffisamment avancé

– Accord trouvé ce mardi entre Trump et les chambres, ou entre Républicains et Démocrates, qui reporte la possibilité d’un prochain shutdown, du 15 février à septembre 2019. L’accord, qui abandonne en tant que tel le projet de 5,7 milliards de USD pour construire le mur, doit encore recevoir l’accord de Trump…

– Au global, les résultats des entreprises se seront révélés « moins pire qu’attendus » et les prévisions 2019 pas si dégradées.

Dans ce contexte, les marchés ont effacé, depuis le début de la semaine, la baisse de fin de semaine dernière.

On assiste cependant toujours à une thésaurisation des liquidités sur des actifs jugés peu risqués : malgré les remontées des actions, l’or reste stable, mais surtout les obligations gouvernementales des pays les mieux notés profitent d’un engouement important (voir article des Echos ci-dessous). Certes probablement un peu aussi en relation avec les révisions à la baisse de la croissance du PIB mondial pour cette année et 2020.

Pour mémoire, la commission européenne a abaissé fortement ses prévisions de croissance du PIB de la zone Euro pour 2019 (de +1,9% à +1,3%), avec une Allemagne fortement touchée, la France dans une moindre mesure. 2020 est aussi révisée à la baisse, avec une correction de -0,10% (https://www.lesechos.fr/monde/europe/0600655445928-zone-euro-bruxelles-revoit-fortement-a-la-baisse-fortement-sa-prevision-de-croissance-2019-2242896.php)

Même le FMI s’y est mis ce WE, qui « redoute la tempête économique » (https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/le-fmi-redoute-une-tempete-economique-1629844.html) et « met en garde contre les nuages qui s’accumulent », sur les 4 sujets identifiés : les tensions commerciales, le resserrement des taux d’emprunt, les incertitudes liées au Brexit, et du ralentissement de l‘économie chinoise.

Sur le marché des changes :

– Pas de mouvement particulier si ce n’est la poursuite lente de la montée du USD, qui est venu coter 1,1260 contre EUR hier, avent de se stabiliser autour de 1,1320.

– On notera un événement rare, un mini « flash crash » du CHF contre USD avant-hier en Asie, sur des problèmes de liquidité de marché et de marchés fermés. On parle d’une hausse de 1% du USDCHF, pour revenir quasiment au même niveau une heure après. Rien à voir avec ce qui avait été vécu le funeste 15 janvier 2015, où le CHF s’était apprécié de 30% en quelques minutes. Voir https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Le-franc-suisse-victime-d-un-flash-crash-en-Asie–27993097/?countview=0

– Léger repli du GBP contre USD

Bien à vous