Prêt immobilier.

Tout savoir pour renégocier votre prêt immobilier en 2021 !

&nspb
 

Saviez-vous que vous avez la possibilité de renégocier le taux d’intérêt de votre prêt immobilier à la baisse ? C’est d’autant plus le cas actuellement puisque les taux d’intérêts sont historiquement bas. Toutefois, pour réussir l’opération, il convient de savoir comment procéder. Acte Patrimoine partage avec vous de précieux conseils pour renégocier votre prêt immobilier de manière optimale !

Le cadre de la renégociation d’un crédit immobilier

En renégociant votre prêt immobilier, vous avez la possibilité d’alléger vos mensualités ce qui contribue à assurer votre pouvoir d’achat ainsi que votre niveau de vie.

Il est important de rappeler à cette occasion qu’il convient de ne pas confondre la renégociation et le rachat d’un prêt. En effet, en renégociant votre prêt avec votre banque, votre taux d’intérêt est revu à la baisse. Un rachat de crédit immobilier est le terme utilisé lorsque vous faites appel pour cela à une autre banque. Dans tous les cas, il est nécessaire que vous affichiez une situation bancaire saine afin de pouvoir renégocier votre prêt, que ce soit auprès de votre banque ou d’une autre. Pour ce faire, vous devez fournir certains justificatifs quant à vos revenus (avis d’imposition, bulletins de salaire, etc.) ainsi que vos charges (contrat de prêt, tableaux d’amortissement, etc.). Le banquier doit, en effet, s’assurer que vos revenus soient en harmonie avec vos mensualités.

Si vous obtenez l’accord de la banque pour renégocier votre prêt immobilier, un avenant à votre contrat initial est alors établi, indiquant le nouveau taux d’intérêt et les modalités de remboursement inhérentes. Vous avez, en effet, le choix entre diminuer la durée de votre emprunt ou votre budget mensuel, ou même de mixer ces deux options.

Y a-t-il une période propice pour renégocier un prêt immobilier ? 

Il faut savoir que renégocier votre prêt va engendrer des frais moins importants que pour un rachat de crédit. Dans ce dernier cas, vous devez régler des indemnités de remboursement anticipé (IRA), des frais pour la prise des nouvelles garanties ainsi que des frais de dossier (ou d’avenant).

S’il est possible de renégocier votre prêt à n’importe quel moment (et ce, même plusieurs fois), il existe toutefois des périodes plus propices. C’est notamment le cas si vous vous trouvez dans la première moitié du remboursement de votre crédit immobilier car c’est à ce moment que le remboursement du prêt est majoritairement constitué d’intérêts. Il est également conseillé de renégocier lorsque le capital restant à rembourser est de 70 000 € minimum ou encore lorsque l’écart entre le taux d’intérêt actuel et celui que vous espérez dépasse 0,70 % (ou même 1 %).

Dans tous les cas, il est important de prendre le temps d’effectuer au préalable des simulations et de comparer les offres des différentes banques en passant notamment par un courtier en crédit immobilier. D’ailleurs, le fait d’avoir un comparatif d’offres peut également jouer en votre faveur au moment de la négociation ! 

Vous pouvez également vous tourner vers un spécialiste en gestion de patrimoine. Pour ce faire, contactez Acte Patrimoine, nous étudierons votre dossier afin de trouver la meilleure alternative à votre projet !