COVID-19 et impact sur l'épargne des français.

L’impact du Covid-19 sur l’épargne des Français

&nspb
 

Selon une étude réalisée par l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), les Français ont accumulé près de 55 milliards d’euros d’épargne forcée pendant le confinement lié au Covid-19, et 20 milliards supplémentaires pendant le déconfinement progressif. TNS SOFRES s’est penché sur l’épargne des Français pendant cette période si particulière, où les dépenses ont été moindres. Acte Patrimoine vous propose de découvrir dans cet article comment les Français ont réagi en matière d’épargne, et quel a été l’impact du Covid-19 sur cette dernière.

Les Français inquiets pour leur épargne

L’étude menée par TNS SOFRES a mis en lumière trois points fondamentaux : les Français sont demandeurs d’un accompagnement plus poussé dans la gestion de leur épargne, ils font également part d’un fort besoin de confiance, et ils développent leur appétence pour les outils en ligne.

En effet, au cours des deux mois de confinement que nous avons connu, environ 7 Français sur 10 (soit 68%) ont fait part de leur inquiétude quant à une potentielle baisse des marchés financiers dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, non sans rappeler la crise des subprimes en 2008. Ce sont essentiellement les plus de 35 ans (81%) qui se sont montrés angoissés mais aussi attentistes quant à l’avenir de leur épargne et de leurs placements. 

Par ailleurs, l’étude fait ressortir que les détenteurs avec une épargne supérieure à 75 000 euros ou de produits dynamiques ont été les plus actifs, ils ont toutefois fait preuve de choix sécuritaires pendant cette période (10%). De manière globale, le confinement imposé par le Covid-19 a freiné les opérations, seulement 1 interrogé sur 10 a choisi de faire évoluer ses placements. 

Le digital, comme nouvelle solution de gestion 

Le confinement a largement contribué à développer l’attraction pour la gestion en ligne de l’épargne.Les Français interrogés ont ainsi été 81% à valider le full digital pour la gestion de leur épargne. Les mouvements étant fortement limités pendant cette période, il n’est pas étonnant que les Français se soient tournés vers les outils en ligne. 12% d’entre eux se sont ainsi rendu compte que le fait de pouvoir consulter ou gérer en ligne était indispensable, tandis que 8% ont déclaré s’être « familiarisés avec succès » à ces outils. On dénombre ainsi 20% de nouveaux adeptes à l’épargne en ligne, une nouvelle approche à laquelle les professionnels vont devoir s’adapter. 

Ce chiffre fait écho à une autre donnée de l’étude, plutôt inquiétante : pendant le confinement, 16% des interrogés estiment n’avoir pu accéder facilement à un professionnel dédié, et 20% font part de leur déception quant au fait de ne pas avoir reçu de conseil spécifique. Plus alarmant : 39% déclarent ne faire confiance à personne quant au placement et à la gestion de leurs placements financiers. Les professionnels vont devoir tout mettre en œuvre pour inverser cette tendance, et retrouver la confiance des épargnants.

Vous souhaitez échanger de vive voix avec un expert en patrimoine ? Pouvoir bénéficier de conseils avisés et adaptés à votre situation ? Contactez Acte Patrimoine sans plus attendre, et profitez de notre expertise pour trouver la solution à votre projet !