envisager l’épargne en bourse.

Pourquoi envisager l’épargne en bourse ?

&nspb
 

La vie nous réserve (souvent) des surprises, et il s’agit de s’y préparer du mieux que l’on peut. C’est dans cet esprit que l’épargne permet de faire face aux imprévus et d’envisager son avenir en toute sérénité, surtout en cas de perte soudaine de revenus ou de dépenses non planifiées. Face à la multitude des plans d’épargne disponibles, il est souvent difficile de faire son choix. Parmi ces plans, l’épargne en bourse offre des avantages intéressants à qui sait investir intelligemment et faire preuve de patience.

Épargne et investissement : quelle différence ?

L’épargne est la part du revenu non affectée à la consommation, soit par le dépôt en compte bancaire courant ou par un emploi à court terme. Il s’agit essentiellement d’une conservation des liquidités pour répondre à des besoins à court terme. La différence avec l’investissement est que ce dernier est mobilisé à long terme, en vue de faire fructifier l’épargne en y ajoutant une plus-value (immobilier, actions…). De ce point de vue, c’est la notion de liquidité qui différencie l’épargne de l’investissement : l’épargne est une liquidité qui peut être récupérée à tout moment et sans perte de valeur. L’investissement est également liquide (valeurs mobilières, OPCVM…) car vous pouvez toujours vendre vos biens, mais le risque de perte de valeur subsiste.

Cela dit, il est essentiel d’identifier vos critères (horizon de placement, liquidité et disponibilité du placement, fiscalité…) et vos motivations (épargne de précaution ou de financement…) avant d’envisager le plan d’épargne adapté à votre situation personnelle. Quels que soient vos motifs, l’épargne en bourse peut s’avérer extrêmement intéressante à plusieurs points de vue.

Pourquoi investir ses économies en bourse ?

Les Français sont assez réticents à placer leur argent en bourse, contrairement à leurs voisins britanniques : près d’un ménage sur trois détiendrait des actions en Angleterre contre moins d’un ménage sur huit en France. La raison de cette méfiance peut se résumer en un mot : l’incompréhension. Et cela conduit à passer à côté des avantages considérables de l’épargne en bourse. Alors, si vous envisagez de diversifier votre patrimoine, voici les principaux avantages d’un placement d’épargne en bourse :

 

  • Mobilité du placement : votre placement en bourse est parfaitement mobile dans le sens où vous pouvez, à tout moment, décider de vous dégager d’une action et d’en acquérir une autre. L’avantage est que vous avez la possibilité de réaliser un bénéfice sur votre placement au moment jugé opportun et de le replacer là où vous percevez du potentiel.

 

  • Un investissement adapté à toutes les bourses : contrairement à l’idée reçue selon laquelle il faut un capital de départ important pour investir en bourse, la vérité est qu’il n’y a pas de montant minimum pour faire un placement. Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que c’est un investissement qui peut être extrêmement rémunérateur à long terme, malgré une modeste mise de départ. Le cas de Madame Grace Groner est assez révélateur en ce sens : lors de son décès en 2010, cette secrétaire aux petits revenus laisse une fortune estimée à 7 millions de dollars. A l’origine de cette fortune, 3 actions des laboratoires Abbott achetées pour 180 dollars en 1935 !

 

  • Avantages fiscaux : vous pouvez bénéficier d’une série d’exonérations et d’abattements fiscaux, à l’instar des plans d’épargne d’actions (PEA) par exemple. Le titulaire du PEA est exonéré d’impôts s’il n’effectue aucun retrait durant les cinq premières années à compter de son premier versement.

 

  • Rendement sur le long terme : en France, entre 1985 et 2015, la palme du placement le plus rentable revient aux actions en bourse, devant les assurances-vie, le livret A et même l’immobilier à Paris ! Historiquement, les rendements à long terme des marchés boursiers sont inégalés et les entreprises françaises ont la réputation de très bien rémunérer l’épargne en dividendes.

 

  • Contourner l’inflation : l’inflation est une érosion du pouvoir d’achat. Le taux d’inflation moyen sur 30 ans est d’environ 1,8 %. Ainsi, les plans d’épargne classiques ou les comptes courants, s’ils ne vous rapportent pas plus de 1,8 % par an, vous font en réalité perdre de l’argent. Le milliardaire américain Warren Buffet l’illustre en ces termes : « Aujourd’hui les gens qui détiennent du cash ou l’équivalent se sentent en sécurité. Ils ne devraient pas. Ils ont choisi le pire actif possible à long terme. Un qui ne paie rien et qui est certain de perdre de la valeur avec le temps. »

 

Vous souhaitez bénéficier des avantages d’un placement d’épargne en bourse, mais vous avez besoin de plus d’informations ? Acte Patrimoine, spécialiste en gestion de patrimoine, met à votre disposition toute son expertise pour accompagner vos placements boursiers.