Acte Patrimoine (1).

Crise du Covid-19 : où faut-il investir vos économies ?

&nspb
 

Selon la Banque de France, les Français auraient épargné 85 milliards d’euros entre mars et juillet 2020. Un record ! Malgré la crise sanitaire mondiale, il est encore possible d’investir, et ce, de manière avantageuse. Toutefois, il faut convenir que la pandémie a bousculé nos habitudes et les règles jusqu’alors établies. Du côté de l’investissement, certains préfèrent attendre de voir le marché se stabiliser, tandis que d’autres n’hésitent pas à expérimenter. Où faut-il investir vos économies en ces temps de crise ? Eléments de réponse avec Acte Patrimoine.

#1 Les livrets bancaires : livret A, PEL, LDDS

Il est tout naturel de vouloir protéger son épargne en période de crise. C’est d’ailleurs pourquoi les Français se sont majoritairement tournés vers les produits d’épargne de précaution, autrement dit, sans risque. En mai 2020, 22 milliards d’euros étaient atteints, contre 13,7 milliards entre janvier et mai 2019.

Toutefois, il faut préciser que ces placements ne vont pas vous permettre de faire fructifier votre épargne de manière très significative. En effet, le taux d’intérêt plancher n’est que de 0,5 %. Il faut plus envisager ces livrets bancaires comme des « parachutes » pour faire face à d’éventuelles difficultés, plutôt que comme un investissement rentable.

#2 L’assurance vie

L’avantage de l’assurance vie est de diversifier vos avoirs, car elle repose sur une offre multisupport, à savoir des fonds en euros avec un capital garanti et d’autres plus risqués (comme les obligations ou les actions).

Il faut savoir que le risque de ces placements, ainsi que leur évolution, dépend donc des supports choisis. Si vous avez opté pour des unités de compte, vous êtes soumis à des fluctuations plus importantes, à la hausse comme à la baisse. Vous devez ainsi accepter un potentiel risque de perte, tout en recherchant une performance sur le long terme.

Malgré les risques potentiels, il ne faut pas perdre de vue que l’assurance vie permet de bénéficier d’un cadre fiscal avantageux ainsi que d’une certaine souplesse permettant de se constituer une épargne pour préparer votre retraite ou transmettre votre capital.

Enfin, il faut bien réfléchir et ne pas avoir de réaction « à chaud » avec ce type de contrat, d’autant plus dans le contexte actuel.

#3 La bourse

C’est l’investissement qui divise le plus : certains voient des opportunités à venir, tandis que d’autres sont plongés dans un climat volatile et incertain. 

L’indice boursier du CAC 40 a cumulé entre février et mars 2020 une performance négative de -35 %. Tout va dépendre de la durée de la pandémie planétaire de la Covid-19, qui pourra soit être propice à d’importantes opportunités, soit peu encline aux investissements. Mais rappelons que les actions restent l’investissement le plus rentable sur le long terme. Il est possible d’envisager de vous lancer dans les fonds diversifiés, sur un minimum de 5 ans.

#4 L’immobilier et les SCPI

L’immobilier est le placement préféré des Français qui le considèrent comme une valeur refuge. Les taux de crédit historiquement bas au cours des dernières années ont contribué à booster les placements dans ce domaine.

Les SCPI ont également connu un succès fulgurant, mais les annonces du gouvernement pour faire face à la Covid-19 risquent de tempérer cette croissance. En effet, la baisse des loyers ou les difficultés à les payer pourraient entraîner une baisse de la valorisation des fonds des SCPI dans l’immobilier commercial ou tertiaire. Toutefois, selon L’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM), les SCPI ont affiché, malgré la crise, un rendement de +5,84 %.

#5 L’économie réelle

La règle d’un bon investissement est de diversifier ses efforts. Vous pouvez ainsi opter pour un support concret en lien avec l’économie réelle, à savoir dans l’or, les voitures de collection, les forêts, les grands crus… L’intérêt de ces placements est qu’ils sont « déconnectés » du marché financier. Ils offrent en outre un rendement plus intéressant que les placements à capital garanti. On peut souligner que l’or, en date du 4 août 2020, a dépassé les 2 000 dollars l’once, un record ! 

Vous souhaitez faire le point sur votre situation ? Prenez contact avec Acte Patrimoine, spécialiste de la gestion de patrimoine. Nous mettons toute notre expertise à votre service afin de trouver la solution la plus adaptée à vos objectifs.