diversifiez votre épargne et investissez dans une forêt.

Et si vous diversifiez votre épargne en investissant dans une forêt ?

&nspb
 

Quand on vous parle de forêt, les premiers mots qui vous viennent à l’esprit sont certainement balade, champignons, automne… Mais investir dans une forêt, vous y avez déjà pensé ? Il est en effet possible d’investir dans une forêt, oui ! Cet investissement, certes encore méconnu, mérite votre attention car c’est un moyen plutôt intéressant de diversifier votre épargne. A noter que ce placement prend tout son sens pour les très gros patrimoines. Acte Patrimoine vous propose d’en découvrir un peu plus.

Comment investir dans une forêt ?

Pour prendre la pleine mesure du potentiel d’un investissement dans une forêt, voici quelques chiffres sur l’importance et la place des forêts dans l’économie française :

  • La surface forestière française, de 16 millions d’hectares, est la 3e plus grande en l’Europe ;
  • La filière bois représente un chiffre d’affaires national de 60 milliards d’euros ;
  • 400 000 emplois en France sont répertoriés dans cette branche ;
  • 38 millions de m3 de bois sont récoltés dans l’année.

Pour profiter de ce dynamisme et diversifier votre patrimoine, il est possible d’investir dans une forêt. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous : il est possible d’acheter des parcelles en direct, de souscrire à un placement collectif ou encore de détenir un compte d’investissement forestier et d’assurance. Vos interlocuteurs sont alors les Groupements Fonciers Forestiers (GFF), les Sociétés d’Epargne Forestière (SEF), les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) ou la société forestière de la Caisse des dépôts.

Il faut savoir que l’investissement dans une forêt est peu soumis aux fluctuations ou aux crises économiques, offrant un aspect sécurisant à votre placement. Il doit toutefois être conservé sur une longue durée pour assurer sa rentabilité, cette dernière va être plus ou moins intéressante selon la qualité de votre forêt et sa localisation. Ces critères rentrent également en compte dans le prix d’achat, tout comme la taille du terrain, le dynamisme du marché local, la pluviométrie, et biens d’autres. Une forêt peut être négociée jusqu’à 15 000 € l’hectare !

Les avantages d’un placement financier dans une forêt

Concrètement, investir dans une forêt comporte plusieurs avantages. Au niveau fiscal, vous pourrez profiter d’une exonération possible de 25 % sur les impôts sur les revenus, d’un abattement de 75% de la base taxable sur l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) ou encore d’un crédit d’impôt de 25% sur les travaux réalisés. Les conditions de transmission sont également un des atouts de l’investissement dans une forêt, avec une exonération successorale prévue. Par ailleurs, si vous devez régler chaque année l’impôt sur le revenu sur la valeur cadastrale des bois, il faut savoir que les bénéfices issus de la vente de coupe de bois ne sont pas taxés. De plus, les plus-values potentiellement réalisées sont exonérées à partir de 22 ans.

La forêt représente-t-elle un investissement sécurisé ? Globalement oui. Vous n’êtes pas à l’abri de difficultés lors de la revente, ou d’une catastrophe naturelle qui détruirait votre bien, mais l’investissement dans une forêt reste peu risqué. Il offre un rendement, certes modeste, mais régulier. Vous pouvez ainsi espérer un revenu régulier compris entre 3 et 4% par an.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’investissement dans une forêt et voir si cela peut correspondre à votre situation ? Contactez Acte Patrimoine, spécialiste de la gestion de patrimoine ! Notre équipe met toute son expertise à votre service afin de vous accompagner dans vos projets !