.

L’or pour investir : une valeur refuge

&nspb
 

L’or est la plus ancienne monnaie du monde, et même si il est volatile, il présente de nombreux avantages. Non périssable, il conserve une valeur stable au contraire de certaines devises qui peuvent parfois disparaître. C’est la raison pour laquelle, selon une étude réalisée par Opinion Way en mai 2019, l’or est aujourd’hui la 4e solution d’épargne préférée des Français, derrière la pierre, l’assurance-vie et le dépôt d’argent. Acte Patrimoine vous explique tout ce qu’il faut savoir pour investir dans l’or !

Les investissements dans l’or

Vous pouvez choisir d’investir dans l’or afin de diversifier votre épargne, et ce, de deux manières :

  • L’or physique, ou en direct : vous pouvez acheter des pièces, des lingots (de 1 à 12 kg) ou des plaquettes (de 5 à 500 grammes). Ceci est possible sur Internet, en privilégiant bien-sûr les sites fiables possédant une licence, mais aussi en boutique (à noter qu’il est plus intéressant d’acheter l’or dans les grandes villes plutôt qu’en province),
  • L’or papier : qu’on désigne aussi « en tant qu’actif boursier ». Il s’agit en effet d’actions liées au cours de l’or ainsi que des Exchange Traded Funds (ETF). Vous pouvez choisir divers types de placement, notamment des certificats  ou des trackers. L’avantage avec l’or papier, c’est que vous n’avez pas à posséder « physiquement » le métal.

Mais l’or doit répondre à certains critères avant d’être considéré comme une valeur refuge d’investissement. Une plaquette doit ainsi posséder une pureté supérieure aux 995 millièmes et les pièces d’or au minimum 900 millièmes. Les plaquettes et lingots doivent être frappés après les années 1800, tandis que les pièces doivent avoir, ou avoir eu, un cours légal dans le pays d’origine.

L’or comme police d’assurance

L’or reste une valeur refuge par excellence, qui est négociable et accepté partout. S’il ne procure pas de revenus, sa plus-value peut être particulièrement intéressante ! Mais attention, la valeur de l’or fluctue au quotidien ! A noter que son prix s’exprime en dollars et par once troy (coté à Londres sur le London Bullion Market). CPoR Devises est responsable de fixer en France les cours des lingots, barres et pièces selon l’offre et la demande.

En matière de fiscalité, le système de taxation de l’or est particulier, reposant sur la date d’acquisition des pièces et/ou lingots. En effet, si cette date peut être établie, les plus-values seront taxées de 34,5 % (prélèvements sociaux compris). Un abattement de 5 % est appliqué sur le gain par année de détention dès la 3e année, avec une exonération après 22 ans. Sans pouvoir justifier la date d’acquisition, la taxe sera de 10,5 % lors de la vente, calculée sur le prix de cession.

Même si l’or n’est pas un actif productif, il est bon d’en posséder afin de diversifier son portefeuille. Il permet de protéger son patrimoine, et fait office de police d’assurance.

Vous souhaitez vous renseigner plus en détail sur l’or ? Contactez Acte Patrimoine, spécialiste de la gestion de patrimoine. Nous ferons le point sur votre situation afin de trouver la meilleure solution d’investissement pour vous !