La loi Girardin Industriel, pour l'investissement productif.

Tout savoir sur le Girardin industriel

&nspb
 

Les dispositifs de défiscalisation sont nombreux, c’est un fait. Mais avez-vous entendu parler du Girardin industriel ? Ce dispositif, particulièrement rentable, permet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu en  échange d’un investissement productif en Outre-Mer au sein d’entreprises du domaine agricole, commercial, industriel ou encore artisanal.

Le principe et les objectifs du Girardin industriel

La loi de défiscalisation Girardin, créée en 2003, a pour objectif d’aider les entreprises situées dans les DOM-TOM à financer l’achat de matériels, et ainsi les soulager des surcoûts inhérents aux frais de transport dus à leur éloignement géographique. Une certaine continuité économique avec la Métropole est ainsi encouragée, tout comme la création d’emplois.

Pour réaliser un investissement dans le cadre du dispositif Girardin industriel, vous devez réaliser un apport financier, à fonds perdus, dans une entreprise éligible (ou plusieurs). Cette dernière pourra alors acheter le matériel destiné à un exploitant qui le louera pour une période de 5 ans, à l’issue de laquelle l’entreprise lui revendra pour la somme symbolique de 1 euro. En contrepartie à cet investissement, vous obtenez une réduction d’impôt. Les investisseurs doivent de plus conserver les parts dans la société pendant 5 ans.

La réduction d’impôt du dispositif Girardin

La réduction d’impôt sur le revenu possible grâce au dispositif Girardin est liée au montant de votre investissement. Plusieurs critères rentrent également en compte, comme la nature de cet investissement, le lieu, la date…  En moyenne, le taux de réduction varie entre 110 et 120% du montant de votre apport, vous obtenez ainsi une réduction d’impôt supérieure à votre investissement ! Elle est applicable dès l’année suivant votre investissement. De plus, si jamais elle est supérieure au montant de votre impôt, vous pouvez tout à fait reporter le « surplus » de réduction sur les années suivantes, et ce, jusqu’à 5 ans.

C’est bien là l’avantage du Girardin industriel, considéré comme un investissement « One-shot » : vous pouvez réitérer l’opération chaque année, ou ponctuellement, selon votre situation fiscale (comme pour optimiser votre déclaration suite à une prime ou des revenus exceptionnels par exemple). Il s’agit d’une défiscalisation adaptable, offrant une certaine souplesse, et surtout non-plafonnée.

Attention toutefois à respecter les conditions, notamment le fait de conserver la mise en location du matériel pendant 5 ans ou encore si l’affectation de l’investissement se trouve modifiée.

Vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif Girardin industriel ? Vous avez envie de diversifier vos placements ? Contactez Acte Patrimoine afin de faire le point sur votre situation et trouver les solutions les plus adaptées !