Acte patrimoine - Comment l'epargne des francais va relancer l'economie.

Placement : comment l’épargne des Français va relancer l’économie

&nspb
 

Entre janvier et juillet 2020, les Français ont économisé 85,6 milliards d’euros, selon un rapport publié début septembre par la Banque de France. Ce résultat, lié aux conséquences économiques de la pandémie de la Covid-19, inquiète beaucoup l’exécutif du pays, qui s’interroge sur les moyens à mettre en œuvre pour relancer la consommation des ménages et ainsi relancer l’économie. Zoom sur quelques-unes des mesures proposées ou déjà mises en œuvre.

L’investissement dans des secteurs de première nécessité

Les livrets d’épargne réglementés (livret A, LDDS, LEP) restent la méthode d’investissement préférée des particuliers. Au cours des 7 derniers mois, ils ont permis de recueillir 30 milliards d’euros sur les 85,6 milliards d’euros épargnés à ce jour. Ces régimes ont toujours été utilisés pour financer les collectivités locales et les bailleurs sociaux. Aujourd’hui, et pour relancer l’économie du pays, l’État a eu une idée novatrice : encourager l’investissement des sommes accumulées via ces dispositifs dans des projets de secteurs tels que la santé, le tourisme ou la transition écologique et énergétique (TEE). À cette fin, le gouvernement a assoupli les conditions d’obtention des prêts accordés à partir de ces livrets d’épargne réglementés. Ces prêts seront également utilisés pour soutenir des projets à caractère écologique (énergies renouvelables, transports propres, rénovation énergétique de bâtiments publics, etc.).

Inciter à la consommation « responsable »

Encourager la consommation en mobilisant les sommes économisées doit être fait de manière prudente. En effet, si le discours n’est pas bien réfléchi, les dépenses d’investissement pourraient profiter davantage aux mastodontes internationaux comme Alibaba ou Amazon. Pour relancer l’économie française, l’argent doit être injecté dans les entreprises locales. Cela leur donnera suffisamment de ressources pour reprendre leurs investissements, préserver leurs emplois, voire recruter à nouveau. Le défi est que cela doit se faire sans nuire à la compétitivité économique. Dans le cas contraire, les entreprises internationales  vont être découragées d’investir en France.

La consommation « responsable » signifie aussi investir dans des projets ayant un impact positif. L’État peut donc encourager des types d’investissements tels que l’ISR. Ce dernier vise à dynamiser l’activité des entreprises ayant des performances écologiques remarquables (faible consommation d’énergie, réduction des énergies fossiles, etc.). 

Créer des placements pensés pour relancer l’économie

Comme mentionné ci-dessus, la reprise économique dépend des efforts combinés de tous les épargnants. Une des solutions proposées pour atteindre cet objectif est la création de nouveaux produits d’épargne par des acteurs financiers influents tels que la Banque Publique ou BPI France, qui permettront d’injecter des fonds importants dans les entreprises françaises. Ces sommes seront utilisées pour rembourser des dettes ou augmenter le capital et ainsi créer une dynamique économique positive. Bien entendu, l’obtention par une structure de ce type de subventions doit être conditionnée par des engagements sociaux et écologiques qu’elle doit respecter (exemple : préservation de l’emploi).

Pour en savoir plus sur ses placements, ou sur les meilleures méthodes de gestion de votre patrimoine en ce temps de crise, nous vous conseillons de faire appel à Acte Patrimoine. Nos conseillers se feront un plaisir de vous aiguiller afin de gérer vos finances de la manière la plus adéquate.